IMMUNITÉ ET PHYTOTHÉRAPIE

17 avril 2020
PRÉSERVER SA SANTE

Notre système immunitaire est un mécanisme de défense pour notre organisme, par rapport aux agressions que nous pouvons subir de l’extérieur, que ce soit par des microbes, champignons, parasites et virus divers. Nous avons également plusieurs systèmes immunitaires autonomes, à l’intérieur de nous même. Notre cerveau possède son propre système, indépendant de celui du reste du corps.

Notre organisme se défend par différents mécanismes. La peau est la première barrière contre les infections. Puis, les muqueuses oropharyngiennes, respiratoires et urogénitales constituent également une barrière efficace. Des cellules spécialisées, les leucocytes ou globules blancs, capturent et digèrent les microbes. Enfin, un système, dit du complément, à l’aide de protéines dédiées à la lutte contre les agressions extérieures, complète le système de défense.

On observe deux systèmes de défense : un système immunitaire humoral qui agit contre les bactéries et les virus dans les liquides du corps. Ceci est possible, grâce aux immunoglobulines, que l’on appelle les anticorps. Deuxièmement, un système immunitaire cellulaire qui s’occupe des cellules infectées par les virus, bactéries, cellules cancéreuses. Cette action s’effectue via les lymphocytes T (ou lymphocytes « tueurs »).

 Pour pouvoir lutter efficacement contre les agressions, particulièrement lors des changements de saison et de l’hiver, il nous faut, avant tout, avoir une alimentation équilibrée, riche en vitamines, oligo-éléments (surtout le zinc), ainsi qu’en composés probiotiques et prébiotiques.

Outre une alimentation équilibrée, il est aussi conseillé, pour protéger son organisme, de faire du sport – mais pas trop – de bien dormir et de limiter les facteurs de stress oxydant (tabac, pollution, pesticides, etc.).

Tout ceci m’amène à vous parler d’une substance très intéressante qui peut bien nous aider dans notre lutte contre les microbes. Je veux parler de la propolis .

La propolis est une substance résineuse collectée par les abeilles ouvrières sur les bourgeons de certains arbres comme par exemple: saule, bouleau, peuplier, prunier. Les abeilles apportent cette résine dans la ruche où un autre groupe d’abeille lui ajoute certaines salives en la transformant en un mastic pour pouvoir enduire l’entrée de la ruche et les cadres, pour qu’il n’y ai pas de courant d’air qui pénètre à l’intérieur. D’autre part une fine couche pelliculaire est déposée aussi dans les alvéoles où les reines pondront les œufs pour les désinfecter; C’est ainsi que la colonie est protégée avec un produit antibactérien et antifongique.

Les propriétés médicales de la propolis résident en ses composants multiples, flavonoïdes, huiles essentielles, acides aminés, minéraux (silice et zinc). Son action réside dans son activité antimicrobienne, antioxydante, cicatrisante, voire anticancéreuse comme semblent le montrer plusieurs études.

Le saviez-vous ? «Propolis» est un mot qui vient du grec ancien. « Pro » veut dire devant et « polis » est la cité. Ce sont surement les apiculteurs qui, voyant cette résine à l’entrée de la ruche « cité des abeilles », l’ont prénommé ainsi. Cette résine est utilisée depuis les temps les plus reculés à cause de ses propriétés antibactériennes, immunostimulantes et cicatrisantes. Aristote nous enseigne qu’elle était utilisée dans les suppurations. On la retrouve dans la Bible, appelée « Tzori », avec la description de ses propriétés. A Rome, elle traitait les blessures des soldats. Plus près de nous, au Moyen-âge, nous la retrouvons dans les préparations médicales, pour soigner les maladies oropharyngées et respiratoires.

Pour la petite histoire, sachez que la propolis est utilisée comme vernis, dans la fabrication des violons (notamment les Stradivarius), afin de leur procurer un son meilleur et de les protéger contre le ver de bois.

Tout ceci nous amène à dire que, à l’entrée de la saison froide, et en prévision des épidémies grippales et autres, il n’est pas inintéressant de faire une cure de 1 à 2 mois de Propolis. On pourra également l’accorder avec une cure de Gelée Royale.

Alors, sus aux microbes, la guerre est déclarée !

Marc Dumon

Hey, vous avez aimé cet article ? Pourquoi ne pas le partager autour de vous ?

Related Posts