LA GELÉE ROYALE

17 avril 2020
PRÉSERVER SA SANTE

On la nomme ainsi, car elle constitue la nourriture exclusive de la reine des abeilles, durant toute son existence.

La reine vit en moyenne six années, alors que les autres abeilles ne vivent généralement que 45 jours. Cette longévité de la reine a interrogé les hommes, depuis l’aube de l’humanité, sur les vertus que possèderait cette substance. C’est un produit rare, car les abeilles en produisent très peu et ne le stockent pas.

Elle fut donc utilisée très tôt, en Chine, en Europe de l’Est, comme un remède général contre la fatigue et pour stimuler la vigueur sexuelle. En effet, celle-ci peut aider grandement à améliorer la mémoire, la concentration, la fatigue.

Elle agit comme un stimulant général de l’organisme, convient pour toutes les périodes de convalescence et peut également aider à prévenir ou mieux surmonter les maladies infectieuses hivernales (grippe). On peut l’associer, en cas de grosse fatigue, au ginseng et à l’acérola. Enfin, c’est une substance adaptogène, en cela qu’elle aide à lutter contre les effets néfastes du stress (comme le ginseng ou l’éleuthérocoque).

Très riche en acides aminés essentiels, vitamines du groupe B (c’est le produit connu le plus riche en vitamine B5), acides gras essentiels, minéraux (cuivre, fer, phosphore, potassium…), elle contient également un acide intéressant, le 10-2 HDA (10-hydroxy-2 décénoïque). Celui-ci a été étudié de près par de nombreux chercheurs. Il résulte de ces études que cet acide possède une activité antibactérienne, antifongique et anticancéreuse reconnue en laboratoire. 

On attribue aussi à cet acide des propriétés antivieillissement. Longtemps, alors que les composants de la gelée royale n’étaient pas encore bien identifiés, on appelait «Facteur R» le facteur de rajeunissement contenu dans celle-ci.

Pour la petite histoire, bien que la gelée royale soit utilisée depuis l’antiquité, celle-ci est devenue célèbre, en 1954, lorsque le pape Pie XII, mourant, fut guérit par la prise d’une substance qui aurait contenu de la gelée royale.

La gelée royale est un produit de la ruche. En tant que tel, elle peut entraîner des réactions allergiques, au même titre que le pollen. Si vous souffrez d’asthme ou d’eczéma, si vous êtes connus comme étant allergiques, débutez la cure avec un dosage réduit, puis augmentez progressivement la dose.

Sinon, la gelée royale peut être consommée par tous, petits ou grands, de préférence aux changements de saison : à l’entrée de l’hiver, à l’entrée du printemps.

Hey, vous avez aimé cet article ? Pourquoi ne pas le partager autour de vous ?

Related Posts